CCR

Avec un revenu de plus d’1 milliard d’Euros, la Caisse Centrale de Réassurance (CCR) est la plus importante société de réassurance en France et fait partie des 25 premiers réassureurs mondiaux.

 

 


 

 

 CONTEXTE ET ENJEUX DE LA MISSION :


La CCR désirait migrer le cœur de son système d'information (ERP, gestion commerciale, gestion de portfolio...) écrit en VisualAge pour Smalltalk d'IBM vers JAVA. Ce système, couvrant tous les aspects métier, incorporait en outre des règles de gestion extrêmement complexes liées au métier de la réassurance et était utilisé quotidiennement par les deux tiers des employés de la société.

Ce système avait été développé pour la CCR par IBM pour un coût total de 15 M€ sur 5 ans et comprenait une base de code Smalltalk particulièrement massive :

 

  • 4 449 classes
  • 78 624 méthodes
  • 1,3 millions de lignes de code

 

 


 

 

ENVIRONNEMENT TECHNIQUE : :


Environnement de développement :

  • Source : VisualAge for Smalltalk
  • Cible : VisualAge for JAVA / Eclipse

 

Environnement technique serveur : 

  • DB2 / AS400

 

Environnement technique client:

  • Source : WindowBuilder
  • Cible : Swing

 

 

PRESTATIONS RÉALISÉES


Analyse du code source Smalltalk : réécriture, correction d'erreurs majeures et amélioration du code

Mise en œuvre de la traduction du code Smalltalk à l'aide du moteur DirectJava

  • Détection des types
  • Alimentation de la base de connaissance des correspondances et patterns
  • Traduction du code en JAVA

Traduction manuelle des lignes de code restantes

Test des nouvelles applications JAVA

 

 


 

 

PARTICULARITES 

 

S'agissant d'applicatifs métiers largement utilisés par le personnel de la CCR, aucune disruption ne devait survenir pour les utilisateurs et la CCR devait pouvoir continuer d'assurer la maintenance et le développement de son système Smalltalk pendant toute la durée de la migration. De plus, le budget ainsi que la gestion du projet de migration devaient être parfaitement maitrisés.

 


 

 

BENEFICES CLIENTS

 

L'utilisation de l'automate de traduction développé par le Lab Object'Ive a permis de répondre avec succès à l'ensemble de ces objectifs tout en réduisant considérablement la charge du projet ainsi que les risques d'erreur de traduction manuelle :
  • Passage d'une charge estimée à 22 000 j/h (en cas de traduction manuelle) à une charge d'environ 1 800 j/h
  • traduction automatique de 80 à 95% des lignes de code Smalltalk

Le DSI de la CCR : « Ce projet est indiscutablement un succès et il n'a entrainé aucune gène parmi nos utilisateurs. Nous étions face à des défis techniques majeurs et nous n'aurions probablement pas effectué cette migration sans DirectJava ».

 

 


 

 

Période :  2003 – 2004
Charges : 1 800 j/h (hors développement du moteur DirectJava).